A Propos

Gaëlle Prevost, alias Tanuki, vous présente ses créations d'inspiration japonaise; celles-ci sont réalisées à base de papiers washi et de tissus aux motifs traditionnels.

Attirée depuis toujours par le Japon, par sa culture et par son esthétisme, c'est la légende des mille grues et un Haïku (poème japonais) qui seront les véritables déclencheurs de sa passion pour l'Origami.

Fabrication

Tous les bijoux Tanuki sont fait main, chaque pièce est unique; leur création demande savoir-faire et précision.

Les bijoux en Origami sont d’abord pliés, vernis à trois reprises avant d'être finalement assemblés. Les apprêts en laiton sont garantis sans nickel et sans plomb. 

Origami

L’origami, - oru : plier, kami : papier - est le nom japonais de l’Art du pliage du papier. La représentation la plus célèbre de l’origami est la grue du japon (Tsuru).

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la grue japonaise est devenue le symbole de paix dans le monde. Les grues ont, au Japon, un caractère sacré car elles symbolisent également la longévité et le bonheur.

La légende des mille grues

Selon la légende des mille grues : “Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé". Depuis, la grue d'origami est devenue également un symbole de paix grâce à Sadako Sasaki.

Sadako Sasaki était une adolescente japonaise qui, enfant, a été exposée au rayonnement de la bombe atomique, lâchée sur Hiroshima en 1945. Elle devint alors hibakusha, c'est-à-dire une survivante de la bombe.

Vers l'âge de 9 ans, elle apprend qu'elle est atteinte d'une leucémie, conséquence des radiations atomiques. Ayant entendu parlé de la légende des 1000 grues par sa meilleure amie, elle décida de plier mille grues pour sa guérison.

Malheureusement Sadako Sasaki mourut en 1955, à l’âge de douze ans, après avoir plié 644 grues. Elle avait plié ses grues avec tout le papier qu'elle pouvait trouver, y compris des étiquettes de ses flacons de médicament.  Ses camarades de classe plièrent le nombre restant et elle fut enterrée avec la guirlande de mille grues (Sembatsuru en japonais).

Par la suite, ses amis continuèrent à plier des grues afin de récolter de l'argent pour construire un monument en l'honneur de Sadako et de tous les enfants frappés par la bombe. Une statue en granit fut érigée dans le parc de la paix d’Hiroshima : elle représente Sadako se tenant les mains ouvertes, un vol de grues de papier au bout des doigts.

Chaque année, la statue est ornée de milliers de guirlandes de mille grues Sembatsuru. L'histoire de Sadako a été racontée au travers d’un grand nombre de livres et de films. Dans une version, Sadako écrit un haïku (poème japonais): “J'écrirai la paix sur tes ailes et tu voleras de par le monde pour que plus jamais les enfants ne meurent ainsi”.

Depuis, il est entré dans la tradition de plier mille grues en papier lorsqu'un proche ou un ami est gravement malade. Au-delà de cette légende, cet acte procure courage et volonté au malade, qui se sent ainsi entouré.

 

 

sadako

Un ange gardien

Christine...

Christine est tombée malade et Tanuki ne savait pas quoi faire pour l’aider ...

Un peu perdue, et même fort désemparée, elle s’est mise à plier, plier, et plier encore… des grues. Des grues en origami, beaucoup de grues, jusqu’au chiffre symbolique de 1000 grues.

Malheureusement, cela n’a pas fonctionné... Enfin, oui, car Christine l’a trouvée très belle cette guirlande et surtout elle y a vu tout l’amour qu’il y avait...

Depuis lors, Tanuki ne s’est jamais arrêtée de plier ces petits papiers et en a fait sa passion.

 c,hgccghchgvjygk

Qu'est-ce qu'un Tanuki

Le Tanuki (espèce de mammifère carnivore ressemble à un raton-laveur) appartient à la famille des canidés dont il est le seul représentant à hiberner. Il est, dans la mythologie japonaise, l'un des yokai (esprits) de la forêt. Maître des déguisements, il est réputé pour pouvoir changer de forme à volonté. Les tanukis sont souvent représentés portant un chapeau de paille et une gourde de saké, avec un ventre rebondi qu'ils utilisent comme un tambour et des testicules de grande taille, qui donnèrent naissance à des dessins et des légendes humoristiques. Symbole de chance et de prospérité, ils sont présents dans l'art et les contes japonais depuis le Moyen-Âge et restent très populaires dans leur pays d'origine, comme le prouve notamment le film d'animation d'Isao Takahata  " Pompoko".

Tanuki01_960